Les sanctions en cas de conduite sous l’influence de l’alcool

Publié le : 23 novembre 20226 mins de lecture

La conduite sous l’influence de l’alcool est non seulement dangereuse, mais elle a aussi des conséquences juridiques au-delà de certaines limites de pour mille. Dans le même temps, de nombreux conducteurs ne savent pas quelles limites en pour mille s’appliquent et quand, et se surestiment en consommant de l’alcool. Par exemple, c’est une infraction pénale de ne pas boire plus de 0,3 pour mille s’il y a aussi des symptômes d’un défaut de conduite. C’est ce qu’on appelle l’inaptitude relative à la conduite. Le résultat est une amende et le retrait du permis de conduire. À partir de 0,5 pour mille, une infraction est commise, même s’il n’y a aucun signe de perte de capacité de conduite. Pire encore, le dépassement de 1,1 pour mille, c’est-à-dire lorsque le véhicule est absolument inapte à la conduite. Dans ce cas, vous êtes passible de poursuites, même sans aucun signe de défaillance.

Quelles sont les limites de circulation routière pour mille dans les pays de vacances typiques ?

Dans la plupart des pays européens, la limite de circulation pour mille est de 0,5, y compris la Suisse, l’Espagne, l’Autriche, les Pays-Bas, l’Italie et le Danemark. Lorsque la limite est dépassée, des amendes de plusieurs centaines d’euros sont infligées, comme en Allemagne. Il n’y a qu’en Pologne que la limite commence à 0,2 pour mille, mais le montant de l’amende à partir est plutôt faible par rapport à d’autres pays. Au Danemark, en revanche, les salaires mensuels sont dus, ce qui peut rapidement devenir onéreux. Dans certains pays comme la Finlande ou la Suède, des lois encore plus sévères s’appliquent. Ici, le passage de la frontière entraîne une amende et pas seulement une amende. En outre, en tant qu’automobiliste, vous devez noter que des limites inférieures en pour mille s’appliquent parfois aux conducteurs novices et professionnels. Ici, les limites entre 0,0 sur 0,2 à 0,5 (Danemark) sont courantes. En cas de dépassement de ces limites, non seulement des amendes élevées de plusieurs centaines d’euros sont dues. Certains conducteurs débutants doivent également assister à un séminaire avancé et la période d’essai est également prolongée.

À quoi faut-il accorder une attention particulière ?

En Grande-Bretagne aussi, il faut être prudent. Alors qu’il existe un taux d’alcoolémie relativement libéral de 0,8 pour mille en Angleterre, dans la partie écossaise de l’île, il est de 0,5, ce qui est la norme européenne. Vous pouvez donc facilement commettre des erreurs et entrer en conflit avec la loi lorsque vous voyagez et traversez la frontière pendant une courte période. En Hongrie ou en République tchèque, la frontière est même de 0,0 pour mille. L’amende est également relativement élevée. Ainsi, on a rapidement épuisé l’argent des vacances lorsqu’on était ivre. Vous devez également faire attention à l’alcool restant. Dans des pays comme la Hongrie ou la République tchèque, où la limite est de 0,0 pour mille, il est difficile d’estimer quand l’alcool a été complètement décomposé. De même, vous ne pouvez pas mesurer le nombre de boissons alcoolisées que vous consommerez lorsque vous serez à nouveau sobre. La consommation d’aliments alcoolisés tels que les chocolats peut également théoriquement influencer la mesure, de sorte que la limite de 0,0 est rapidement dépassée.

Pourquoi ne devriez-vous généralement pas boire quoi que ce soit si vous devez toujours conduire une voiture ?

En fait, tout le monde sait que toute personne qui prend le volant ne devrait généralement pas avoir bu d’alcool. Cela permet non seulement d’éviter les sanctions légales, qui peuvent même conduire à des amendes ou à des peines d’emprisonnement, mais surtout de ne pas mettre en danger des innocents dans la circulation. Rien ne peut être pire pour un automobiliste, même à long terme et sur un plan personnel, que, par exemple, d’écraser un enfant en état d’ébriété et d’avoir à en répondre devant un tribunal et dans la société. Les conducteurs professionnels, en particulier, sont également dépendants de leur permis de conduire, qui peut être retiré même pour des infractions mineures liées à l’alcool. Cela les prive d’une base existentielle, ce qui peut avoir de graves conséquences sur leur carrière. Même en tant que conducteur novice, il faut généralement garder les mains complètement libres d’alcool, d’autant plus que l’on a peu d’expérience de la conduite et que, même pour cette raison, chaque petite altération de la conduite représente un danger possible. Si vous avez bu ne serait-ce qu’une bière, vous devez laisser la conduite à une personne valide. Il peut s’agir d’amis ou de partenaires qui n’ont pas bu. En cas d’urgence, vous pouvez également commander un taxi afin de ne pas être tenté de tourner la clé du véhicule. De cette manière, vous vous protégez non seulement vous-même mais aussi les autres usagers de la route.

Plan du site